En France, la tradition du pourboire semble se perdre.Réputés pingres, 96 % des Français disent pourtant laisser de l'argent pour le service.

在法国,付小费的传统似乎消失了,出了名的吝啬的法国人们,仍然有96%表示会付小费。

Radins, les Français ? Pas du tout, selon une étude qui vient d'être réalisée par l'agence de voyages Directours* : 96 % déclarent que le pourboire est un réflexe en vacances. Mais qu'en est-il vraiment ? Aux terrasses ou au comptoir, le sujet passionne. Et les avis sont tranchés.

法国人小气吗?根本不,根据最新voyages Directours发表的调查显示:96%的法国人称小费是假期的一个象征。实际上呢?不论咖啡厅还是柜台,小费永远是一个热门话题。人们对此态度不一。

16 heures mardi, au Paname, une brasserie du quartier des Halles, dans le centre de Paris. Le gérant, Geoffrey, 37 ans, prépare une limonade. Il travaille depuis quinze ans dans la restauration. Les pourboires ? Il grimace. «Les clients en donnent un peu mais pas beaucoup.» A ses débuts, ils représentaient 15 à 20 % de l'addition contre à peine 2 à 3 % aujourd'hui. A l'époque où il était serveur, il pouvait glaner jusqu'à 1 500 €, lui permettant ainsi de doubler sa paye. Aujourd'hui, ses collègues plafonnent à 400 €.

星期二16点,在巴黎市中心Les Halles地区的一家餐厅里,37岁的经理Geoffrey正在准备柠檬水。他在餐饮行业工作十五年了。谈及小费问题,他狡黠地笑了。“顾客们会给一点,但是不多。”他刚工作时,小费费率达到15%到20%,如今费率只有2%到3%。那时候他还是个服务生,加上拿到的小费,他的工资翻了一倍,一共能拿到1500欧。而如今,他同事们的工资最多只有400欧元。

Même constat pour François, serveur en veston et noeud papillon au Père Tranquille, à quelques mètres du Paname, fréquenté par des touristes. «Ça a baissé à cause de la crise et puis les serveurs font souvent la tête, il faut le reconnaître.»

距巴黎中心几十米外的游客常驻Père Tranquille餐厅,一位打着领结穿着西服的服务生François在接受采访时说:“因为经济危机,小费减少了,不过得承认,服务生们经常做嘴脸。”

Les étrangers plus généreux

外国顾客更慷慨

Un mauvais service souvent pointé du doigt. Tony, 27 ans, et Romane, 24 ans, sont très attentifs à l'accueil réservé. «Il y a deux semaines en Espagne, le serveur, très gentil, a fait l'effort de nous parler en français, c'est très rare. On a donc laissé 5 €», témoigne ce couple au budget serré. «Il suffit de bien faire son job. Si tu dis bonjour, si tu souris, les gens sont généreux, estime Delphine, serveuse au Joe Allen, un restaurant de hamburgers. Les Asiatiques sont réceptifs à cette gentillesse. On m'a déjà donné 40 €.»

服务生们常因糟糕服务备受指责。27岁的Tony和24岁的Romane在收银台前总显得小心谨慎。尽管囊中羞涩,但这对情侣却这样说:“两周前,我们在西班牙,那个服务生人很好,努力跟我们用法语交流,这很难得。我们因此留下了5欧小费。”汉堡店Joe Allen的服务生Delphine认为:“其实只要做好自己的本职工作就好了。如果你乐意打招呼,笑脸相迎,顾客就会很大方。亚洲顾客很受用这样慷慨的服务态度。有顾客给过我40欧元。”

Pour sa collègue Annly, les Américains sont les plus généreux. «C'est culturel.» Dans leur pays, le pourboire, obligatoire, fait partie intégrante du salaire. De façon générale, les touristes étrangers semblent laisser plus de monnaie. A La Grande-Motte (Hérault), Valérie, gérante du Narval, un restaurant du front de mer, partage cet avis : «Les Américains donnent 5 à 6 €, les Français, quelques centimes dans la coupelle.»

Delphine的同事Annly认为,美国顾客是最慷慨的。“这是文化差异。”在美国,小费是必须的,而且小费占了服务生工资很大的部分。通常来说,外国游客给的小费更多。在埃罗省海岸边的Narval餐厅的服务生Valérie也同意这个观点:“美国客人会给5到6欧元,法国客人一般只会留下几十分钱。”

David, gérant de la Piscine, autre enseigne de la station balnéaire occitane, a installé des petits pots de confiture sur le comptoir. Avec les noms des serveurs inscrits : Chichi, Maïki, Marie Alice...Une façon d'inciter les clients à penser au pourboire. Et à se montrer généreux.

David是奥克地区海滨浴场另一家连锁店的经理,他在收银台前安置了几个小罐子,这些小罐子上印着服务生的名字:Chichi, Maïki, Marie Alice……这成了提醒客人们付小费的办法,让客人们表现自己的慷慨。

Et s'il devenait obligatoire...

如果强制收取小费的话……

Difficile d’avancer des chiffres. Mais une chose est sûre, confirme Hervé Becam, vice-président de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (Umih), les pourboires dans l’Hexagone sont en nette régression depuis quelques années. «Ils se font rares. Et les Français donnent des sommes de moins en moins conséquentes, analyse-t-il. Même si l’été, en vacances, on retrouve des niveaux de pourboire supérieurs à ceux de l’hiver.»

很难说服务生会不会收到更多的小费。但是有一件事情是可以肯定的,近年来法国本土的小费确实越来越少。食品产业就业联盟(Umih)副主席Hervé Becam分析说:“小费给的次数少了,而且法国人给的小费金额也越来越少,不过在夏天,假期的时候,小费会比冬天给的要多一些。”


Les clients sont-ils moins satisfaits du service ? Ou alors, faute de pourboire, les serveurs font-ils moins d’efforts ? «C’est le serpent qui se mord la queue», poursuit Hervé Becam.
L’Umih réfléchit donc à une solution : les rendre obligatoires, comme aux Etats-Unis, où il faut souvent verser au moins 15 % de l’addition. «On travaille sur le sujet. Et on fera une proposition au législateur.»

是因为顾客们对服务不那么满意了吗?还是说,因为小费少了,服务生不那么热心了呢。Hervé Becam 继续补充说:“这就像是一个恶性循环。”L’Umih也在思考解决办法:强制化小费,就像美国一样,在美国小费占了总金额的15%。“我们目前正在这个方面想办法。而且我们也努力在立法上提案。”

 

本文由沪江法语小编Sylvielln整理翻译,欢迎指出错误,转载请注明,原文链接:http://www.leparisien.fr/societe/en-france-la-tradition-du-pourboire-semble-se-perdre-16-08-2017-7194930.php#xtor=AD-1481423552