Deliveroo: 《La direction précarise le métier?》... Les livreurs à vélo mobilisés contre un contrat à cinq euros la course

Deliveroo外卖平台取消时薪制,外卖小哥不干了

  • A partir du 28 août, tous les livreurs travaillant pour Deliveroo seront payés à la course, et non plus à l'heure.

从8月28日开始,Deliveroo平台取消时薪制。外卖员的薪酬按照送单数给付。

  • Certains coursiers se mobilisent à Paris et Lyon ce vendredi pour protester contre ce nouveau mode de rémunération imposé par la plateforme britannique.

8月11日,巴黎及里昂地区的外卖配送员举行了反对示威活动。

Après des rassemblements à Bordeaux et à Lyon, les livreurs à vélo de l'entreprise Deliveroo prévoient une mobilisation à Paris et Lyon ce vendredi. En cause, la modification de la grille de rémunération des coursiers par la plateforme qui met en relation des restaurants et des consommateurs. Le collectif des livreurs autonomes de Paris (CLAP) appelle « l'ensemble des 7500 livreurs Deliveroo des 20 villes françaises » à la grève dès 19 heures. « Face au baratin des responsables de Deliveroo et à leur menace de déréférencement, nous répondons résistance ! » indique son communiqué.

此前,Deliveroo的外卖员已经在波尔多和里昂举行了反对示威活动。Deliveroo这一次外卖员薪资调整同时也影响到了餐馆与顾客的利益。巴黎外卖员团体(CLAP)呼吁法国20个城市7500名外卖员联合起来,19点以后举行罢工。他们发表公告称:“面对Deliveroo负责人的花言巧语以及威胁,我们必须反抗!”

5 euros la course

每单5欧

Les livreurs qui ont commencé à travailler avec Deliveroo avant septembre 2016 sont payés 7,50 euros de l'heure, avec des primes de 2 à 4 euros par course. Les autres sont uniquement rémunérés à la course, à hauteur de 5 euros dans toute la France, et 5,75 euros à Paris. Dès le 28 août prochain, l'entreprise veut appliquer ce tarif à tous les livreurs. « 90 % des 7.500 bikers qui travaillent avec nous appliquent déjà ce tarif », indique l'agence en charge de la communication officielle de la société britannique.

2016年9月之前入职Deliveroo外卖员时薪为7.5欧,每接一单还能赚到2到4欧。其余的就只能按照送单数计算薪酬。全法外卖配送最高一单5欧,巴黎地区最高则是5.75欧。从今年8月28日起,这一薪酬计算方式会适用于所有的外卖员。Deliveroo 发言人称“我们平台90%的外卖配送员都已经开始实施这一薪酬计算方式。”

« Ça supprime la sécurité du taux horaire », déplore un « biker » croisé ce vendredi midi. « L'après-midi, tu peux attendre longtemps avant d'avoir une course, 20 à 40 minutes », explique cet auto-entrepreneur dont la livraison à vélo est l'activité principale. Il arrive actuellement à en vivre mais s'interroge sur l'avenir : « j'ai un mois pour me préparer, je fais des calculs pour voir si je m'en sortirai ». Il s'inquiète aussi des conséquences de cette nouvelle rémunération : « les mômes, ils vont tracer, ils auront un chrono dans la tête pour faire plus de courses, plus vite. C'est dangereux ».

一名外卖员称:“这完全违背了最低时薪法。下午的时候,20到40分钟,我们才能接到一单。”他表示现在他依靠外卖配送费生活,但是将来会怎么样却充满了不确定因素:“我需要用一个月的时间考虑考虑,然后再决定是否退出。”此外,他还对新的薪酬计算方式表示担忧:“那些毛头小子,他们脑子里会被安上秒表。为了多送几单,他们会争分夺秒,这非常危险。”

« C'est totalement démenti par les faits, répond-on chez Deliveroo. Les bikers qui ont ce contrat n'ont pas plus d'accidents. Notre taux d'accidentologie est très bas », affirme l'entreprise qui fournit gratuitement une assurance responsabilité civile aux coursiers, qui travaillent tous en indépendants.

对此,Deliveroo回应道:“这点无需担心。我们的外卖配送员事故发生率非常低。”为Deliveroo外卖员提供人身保险的保险公司对此也予以证实。

Une précarisation accrue ?

风险上升?

« La direction de Deliveroo précarise le métier, en disant que ce n'est qu'un complément de revenus et pas un emploi en soi. Or ce n'était pas le discours qu'on nous a tenu lorsque nous avons été embauchés. Pour nous attirer, ils nous ont dit au contraire que nous pourrions vivre en gagnant 2,000 euros par mois, et que l'ancienneté serait prise en compte », déclare à l'AFP Arthur Hay, secrétaire général du syndicat CGT des coursiers à vélo de la Gironde.

纪龙德省骑手工会秘书——亚瑟对法新社解释道:“Deliveroo此举加大了外卖员的风险。这一举动无疑是在表明外卖配送费只不过是一份额外的收入,外卖员也不是一个职业。但是当他们雇佣外卖员时,说辞可不是这样的。他们承诺每位外卖员月收入都会达到2000欧。外卖员资历也会纳入薪酬计算中。”

La plateforme affirme que les livreurs gagneront plus en passant à la rémunération par course quand la CGT chiffre des pertes de revenus « de l'ordre de 30 à 40 % ». 

Deliveroo表示,新的薪酬制实施后,外卖员的薪资会上升。但是法国工会数据却显示外卖员的收入减少了30%-40%。

 本文由沪江法语编辑芒达原创翻译,转载请注明出处。法语原文来自http://www.20minutes.fr/economie/2116323-20170811-deliveroo-direction-precarise-metier-livreurs-velo-mobilises-contre-contrat-cinq-euros-course