Il sera resté près de 6 heures, debout sur une poutrelle, perché à près de 300 m au-dessus de Paris ! Le « grimpeur » qui avait réussi à franchir les dispositifs de sécurité de la tour Eiffel, ce lundi en début d'après-midi, pour escalader le monument depuis le 2e étage, quasiment jusqu'à la plate-forme du 3e, a fini par se rendre aux pompiers à 21 h 30. Ce demandeur d'asile de nationalité russe, âgé de 37 ans, a ensuite été ramené au pied de la tour, en bonne santé.

37岁的男子,爬上了300多米的巴黎埃菲尔铁塔,在一个横梁上停留近6个小时!周一下午这位“登山者”,设法跨过埃菲尔铁塔的安全围栏,从2楼层向上,几乎到了3层平台,最终于晚上9点30分被警察成功解救。这名37岁的俄罗斯男性最终被带回了塔底,并未受伤。

 

2 500 touristes évacués

疏散游客2500名

 

Mais cette intervention hors normes, qui a nécessité la fermeture du monument payant le plus visité du monde et l'évacuation des 2 500 touristes qui s'y trouvaient, aurait pu se terminer beaucoup plus mal. « Cet homme était dans une grande détresse psychologique. Il était juste fatigué de vivre », explique Olivier Goupil, le commissaire divisionnaire du VIIe arrivé parmi les premiers intervenants au sommet de la tour et qui s'est improvisé négociateur jusqu'en début de soirée.

但为了完成这非同寻常的救援,法方不得不暂时封锁这个世界访问量最大的景点,并疏散了约2500名游客,影响可能还不止如此。作为第七区前来救援谈判并全程参与的Olivier Goupil表示:“该男子是申请在法国避难的俄罗斯人,他的精神状态很不好,有自杀倾向。”

 

« Il parlait très peu »

“沉默寡言的他”

 

Pas de harnais, pas de matériel… Le grimpeur qui s'est lancé à l'assaut de la tour, en jean, basket et blouson. Le commissaire qui tente de gagner sa confiance en discutant avec lui, assis sur un local technique et les pieds dans le vide, réalise tout de suite qu'il a affaire à un dépressif suicidaire. « Il parlait très peu. Juste quelques mots d'anglais. Il regardait souvent le sol, mimait de temps en temps le geste de se tirer une balle dans la tête… et semblait très confus », rappelle le policier à qui le grimpeur dit d'abord s'appeler « John Kennedy ».

没有任何安全设备、没有任何工具……该男子就穿着运动鞋、牛仔裤和夹克衫就徒手爬了上去,警察试图通过和他说话获取信任,但男子话很少,只说了几句英语,还经常往地上看,警察意识到他可能有抑郁症和自杀倾向,该男子时不时会用手做出开枪自杀的动作。根据警察回忆,这名男子最初表示自己名叫“John Kennedy”。

 

« Dans ce cas de figure, il ne faut surtout pas tenter de l'approcher pour le maîtriser de force. Il pourrait prendre peur et sauter », explique le sergent-chef, responsable du GRIMP (lgroupement de recherche et d'intervention en milieu périlleux) de la brigade des pompiers de Paris. « Et comme il se trouvait sur un arc-boutant sous le 3e étage, on n'avait pas la possibilité technique non plus de poser un filet en dessous de lui. La seule solution, c'était de miser sur la négociation. », poursuit-il.

危险环境侦察与行动小组 (GRIMP)负责人介绍:“在这种情况下,我们不能靠近去控制他,这样对方很容易受到惊吓直接跳下去。但他站的位置在接近三层的横梁处,我们也不能在在下方铺网施救,所以只能尝试用谈判的方式来进行救援。”

 

« En fait, c'est surtout moi qui parlais. Le grimpeur ne réclamait rien, ne revendiquait rien… Il a juste expliqué que tous les membres de sa famille étaient morts, qu'il était seul au monde et qu'il voulait en finir », ajoute le commissaire qui s'est fait aider en fin de journée par une employée russophone de la tour Eiffel. Ensemble, ils ont patiemment gagné la confiance du forcené. Il s'est enfin rapproché des pompiers du GRIMP qui l'ont sanglé et ramené à l'intérieur de la structure de la tour, à la tombée de la nuit. Après un très bref passage en garde à vue, le grimpeur a été transféré dans la nuit à l'Institut psychiatrique de la préfecture de police.

参与谈判救援的Olivier Goupil表示:“实际上,大多数时间都是我在说话,对方很少开口……他只是提到自己所有家人都死了,独自一人留在世上,不想活了......”经过警方的耐心交谈,最终一名会说俄语的工作人员获得了男子的信任,将其带了下来铁塔,在警局短时间拘留后,该男子当晚立即被转送到警署精神病所。

 

De source judiciaire, le « grimpeur », qui fait l'objet d'une enquête pour « intrusion non autorisée dans une enceinte culturelle » (une infraction passible d'une contravention), pourrait être convoqué ultérieurement devant un tribunal de police. La Société d'exploitation de la tour Eiffel – qui a ouvert une enquête interne pour repérer une éventuelle faille dans ses dispositifs de sécurité — devrait porter plainte.

据司法机构透露,该男子将因“乱闯文化场地”接受调查及传唤。埃菲尔铁塔内部也将展开调查,检查弥补安保漏洞。

 

声明:双语文章中,中文翻译仅代表译者个人观点,仅供参考。如有不妥之处,欢迎指正。本内容为沪江法语签约编辑骡骡原创翻译,转载请注明出处。

ref:http://www.leparisien.fr/paris-75/grimpeur-de-la-tour-eiffel-il-etait-juste-fatigue-de-vivre-21-05-2019-8076780.php