今日新闻摘要:叙利亚各反对派在卡塔尔首都多哈宣布成立了新的领导机构——“叙利亚反对派和革命力量全国联盟”,决定联盟总部设在开罗,并积极展开活动,以获得国际社会承认其是“合法政府”。肯尼亚警方在偏远北部地区因追捕盗牲畜窃贼遭到枪手伏击,警方称目前已发现42具尸体。西班牙银行业发表声明,承诺未来两年内将停止对那些无力偿贷且处于“极端困难”情况下的家庭实施驱逐行动。

戳我下载音频

Nicolas Brousse:

Merci d'écouter RFI, il est 21H temps universel, 22H à Paris.

Bonsoir à tous et bienvenus pour votre journal en français facile.Il vous est présenté ce soir avec Edmond Sadaka, bonsoir Edmond.

Edmond Sadaka:

Bonsoir Nicolas, bonsoir à tous.

NB:

Au sommaire de cette édition, la naissance de la coalition nationale syrienne, qui réunit l'opposition syrienne. Son chef est au Caire pour présenter l'acte de naissance à La ligue arabe, qui discute en ce moment de sa reconnaissance.

ES:

Le bilan s'est encore alourdit au Kenya après l'embuscade tendue samedi dernier à des policiers dans le nord du pays .42 membres des forces de l'ordre ont perdu la vie.

NB:

Et puis les banques espagnoles, ne mettront plus les plus fragilisés par la crise à la porte de chez eux. Les expulsions de ceux qui ne peuvent plus rembourser leur prêt sont suspendues pour deux ans.

ES :

L'opposition syrienne est maintenant unifiée et devient «la Coalition nationale syrienne des forces de l'opposition et de la révolution».

NB:

Elle est née la nuit dernière à Doha au Qatar, l'un des 6 pays membre du Conseil de coopération du Golfe qui a déjà reconnu cette union et qui appelle maintenant les autres pays arabes et la communauté internationale dans son ensemble à faire de même.

La Ligue arabe dont le siège est au Caire est en train d'en discuter, en présence du chef de la coalition syrienne Ahmad Moaz Al-Khatib.

On fait le point avec au Caire, le correspondant d'RFI Alexandre Bucchianti.

BOB EGYPTE 1"10

ES:

Sur le terrain, le nord-est de la Syrie n'est plus épargné par les bombardements.

NB:

C'est le cas notamment à Ras Al-Aïn où se trouve un point de passage vers la Turquie, l'un des derniers encore contrôlé par l'armée régulière et source de violents combats avec les rebelles.

Et puis Israël a visé la Syrie ce lundi, réponse à un obus tombé sur le plateau du Golan et envoyé de Syrie.

L'armée israélienne avait déjà riposté dimanche à un tir venu du voisin syrien mais ce n'était jusque là que des coups de semonce.

Aujourd'hui, les tirs des blindés ont atteint une cible, une pièce d'artillerie, mais on ne sait pas pour l'instant si elle appartenait à l'armée gouvernementale ou aux rebelles syriens.

Pour en savoir plus sur ce dossier syrien, une page spéciale vous attend sur RFI.fr.

ES :

Toujours dans la région, le roi Abdallah d'Arabie Saoudite a reçu aujourd’hui le président de l'Autorité palestinienne, qui intensifie ses efforts, en vue d'obtenir le statut d'état non membre de l'ONU.

NB:

Mahmoud Abbas a eu hier au téléphone le président américain qui lui a fait savoir qu'il trouvait l'idée mauvaise.

Mais le responsable palestinien confirme ce lundi, être prêt à affronter d'éventuelles sanctions économiques et que l'Autorité présentera donc sa demande à l'assemblée générale de l'ONU, le 29 novembre.

ES:

Dans l'actualité africaine, un nouveau bilan de l'attaque contre des policiers samedi dernier au Kenya.

NB:

Il s'est encore alourdit pour atteindre les 42 morts ce soir, des policiers tués dans le nord du pays, alors qu'ils poursuivaient des voleurs de bétail, Charlotte Idrac.

PAP 1"03

ES:

Le ministre français des Affaires étrangères en visite en Libye ce lundi.

NB:

Laurent Fabius dans un discours à Tripoli devant le Congrès général national libyen, a affirmé que son pays était prêt à aider pour relever le défi de la sécurité et «bâtir l'armée et la police dont la Libye a besoin», selon ses termes.

Aide possible également pour le contrôle des frontières, la Libye étant un important pays de transit pour les candidats à l'émigration illégale.

ES :

L’actualité en Europe, avec une première étape en Grande-Bretagne, où une commission spéciale a donné raison à l'islamiste Abou Qatada.

NB:

Il faisait appel de son extradition en Jordanie, pays qui le réclame pour son implication dans un complot terroriste.

Double victoire pour l'imam radical, puisqu'il est en plus, libéré sous condition.

Double victoire dans le combat que se livrent Abou Qatada et le gouvernement britannique depuis 10 ans.

Pour plus de détails on rejoint à Londres Muriel Delcroix.

BOB LONDRES

ES:

En Espagne, les banques annoncent la suspension pour 2 ans des procédures d'expulsions pour les personnes les plus fragilisées par la crise.

NB:

Réaction au suicide vendredi dernier d’une ancienne élue au pays basque qui a sauté du 4e étage de son immeuble alors qu'on venait l'expulser. C'est le 2e suicide en 15 jours. Le ressentiment des espagnols vis-à-vis du système bancaire est d'autant plus fort que ce sont eux, les contribuables, qui l'ont sauvé

RFI Madrid, François Musseau

BOB MADRID

ES:

Malgré la situation économique difficile, l'Espagne suscite toujours les espoirs des migrants africains.

NB:

200 d'entre eux ont tenté aujourd’hui de s'approcher de la barrière grillagée séparant le Maroc de l'enclave espagnole de Melilla, un petit bout de territoire espagnol situé donc sur le continent africain, et qui est, avec l'autre enclave Ceuta, la seule frontière terrestre entre l'Europe et l'Afrique.

Les forces marocaines ont réussi à empêcher les migrants de passer. Les tentatives se multiplient depuis celle réussie en aout dernier

Ainsi se termine ce journal en français facile, merci de l’avoir suivi.