戳我去下载音频

RFI, à Paris, il est 22 heures.

Et Laura Martel pour le journal en français facile. Bonsoir Laura

Laura Martel :

Bonsoir

François Bernard

Dans l'actualité de ce jeudi 3 juillet

La tension au Proche Orient : l’armée israélienne a décidé d’envoyer des troupes aux abords de la bande de Gaza.

LM /

Les forces irakiennes tentent de reconquérir les territoires contrôlés par les insurgés et Bagdad commence à connaitre des problèmes de ravitaillement nous dira notre envoyé spécial sur place Daniel Vallot

FB /

L'armée ukrainienne poursuit ses opérations dans l'est du pays contre les rebelles prorusses malgré les appels pressants au calme de la communauté internationale.

FB /

La tension toujours au Proche Orient après la mort d’un jeune Palestinien hier, à Jérusalem.

LM /

Les affrontements entre Palestiniens et forces de l’ordre israéliennes ces dernières 24 heures ont fait plus de 200 blessés en Cisjordanie.

FB /

L’armée israélienne a par ailleurs décidé d’envoyer des troupes aux abords de la bande de Gaza. comme nous l'explique Murielle Paradon…

Des roquettes tirées de la bande de Gaza se sont abattues ce matin sur la ville de Sdérot. Deux maisons ont été touchées. Il y a des dégâts mais pas de victimes. Généralement l’armée mène des raids aériens en représailles aux tirs de roquettes. Cette fois elle envoie aussi des soldats dans la région. Peter Lerner, porte parole de l’armée israélienne.

trad 1 :

« Nous renforçons les forces armées autour des villes israéliennes situées près de Gaza. Mais c’est dans un but défensif. Nous avons aussi ordonné le rappel de dizaines de réservistes. Ils seront dépêchés dans les QG militaires, pas sur le terrain »

« Nous n’avons aucun intérêt à entrer en conflit avec gaza », affirme le porte parole de l’armée. Peter Lerner se dit toutefois prêt à toutes les situations

trad 2 :

« Nous espérons que dans les prochaines heures, le Hamas se mettre en accord avec notre politique qui est d’assurer un retour à la sécurité et la stabilité. Mais dans le cas contraire, nous nous tenons prêts »

Le discours de l’armée reflète les hésitations sur le plan politique. Le gouvernement israélien est partagé entre frapper de manière ciblée ou beaucoup plus massive le Hamas, tenu responsable de la mort de trois adolescents israéliens.

FB /

En Egypte

Un attentat à la bombe et des heurts entre manifestants et forces de l'ordre ont fait cinq morts au Caire.

LM /

Les islamistes avaient appelé à un "jour de colère" pour le premier anniversaire de la destitution du président Morsi par l'armée.

FB /

En Irak

Un haut gradé américain estime que les forces irakiennes vont avoir besoin d'aide étrangère pour reconquérir les territoires contrôlés par les insurgés.

LM /

Aujourd'hui, les jihadistes de l'Etat islamique se sont emparés du grand champ pétrolier d'Al-Omar dans l'est du pays.

Des combats se poursuivent près de Tikrit pris par les insurgés et visé depuis dimanche par une importante contre-offensive de l'armée.

FB /

A Bagdad le contrecoup de la crise commence à se faire sentir pour les habitants… avec des difficultés de ravitaillement, et des coupures de courant à répétition…

Résultat, les prix des produits de base se sont envolés … reportage sur place de nos envoyés spéciaux, Boris Vichith et Daniel Vallot

Devant son étal de fruits et légumes, Muhamad a la tête des mauvais jours… avec la prise de Mossoul le 9 juin dernier, par la rébellion sunnite, il est devenu de plus en plus difficile, dit-il, de se ravitailler

TRAD 1

VOIX D HOMME 1(Muhamad Kareem, vendeur)

Certaines routes sont fermées du coup les transporteurs demandent plus d’argent… et ça fait monter les prix …

Les routes venant de Jordanie, de Syrie et de Turquie sont difficiles… Heureusement celles qui viennent d’Iran sont ouvertes, et nous avons beaucoup de produits qui viennent de là bas

MICRO DV

Il y a les problèmes de ravitaillement, il y a aussi les coupures de courant… et le recours aux générateurs qui fonctionnent à l’essence… un poids financier chaque jour plus important pour les habitants de Bagdad….

TRAD 2

VOIX D HOMME 2

L’essence coûte plus cher, alors le propriétaire du générateur fait monter les prix… c’est mécanique… avant ça me coûtait 7000 dinars par mois, maintenant c’est trois fois plus cher… le prix de l’électricité s’envole, et nous avons de plus en plus de coupures de courant

MICRO DV

Dans ce marché de la capitale irakienne, certains reconnaissent avoir stocké de la nourriture, et quelques jerricanes d’essence… mais la plupart refusent pour le moment de céder à la panique… depuis 2003, nous nous sommes habitués disent-ils, à ce genre de vie…

Boris Vichith, Daniel Vallot Bagdad RFI

RFI il est 22 heures et 5 minutes à Paris

FB /

L'Ukraine, dont les troupes combattent les rebelles prorusses dans l'Est du pays, s'est donné un nouveau ministre de la Défense.

LM /

Sa première déclaration a été d'exprimer l'espoir d'organiser un jour un "défilé de la victoire" dans "un Sébastopol ukrainien", en Crimée, rattachée depuis mars à la Russie.

FB /

Sur le plan diplomatique ...

Tandis que François Hollande et Angela Merkel ont demandé par téléphone au président russe Vladimir Poutine "d'intervenir auprès des séparatistes pour les amener à négocier,

LM /

Moscou par l'intermédiaire de son ministre des affaires étrangères Serguei Lavrov, demande aux occidentaux d'intervenir auprès du gouvernement ukrainien pour le contraindre à ouvrir des négociations avec les séparatistes. Ecoutons Serguei Lavrov :

Ce sont nos collègues occidentaux qui devraient jouer un rôle décisif pour convaincre les autorités de Kiev qu’il est indispensable de suivre l’appel contenu dans la déclaration. L’appel concerne une convocation rapide du groupe de contact afin de se mettre d’accord, sur la base bilatérale, sur un cessez-le-feu durable. J’insiste qu’il s’agit d’un cadre bilatéral, et non de quelconques mesures unilatérales. Personne ne désarmera unilatéralement sous la menace d’anéantissement. Une telle approche n’est pas contenue dans la déclaration d’hier. Celle-ci stipule que l’accord sur un cessez-le-feu doit être obtenu dans le cadre de pourparlers bilatéraux. C’est à nos collègues occidentaux de convaincre les autorités de Kiev d’arriver à un accord opérationnel sur le lieu de la rencontre et sur sa mise en œuvre. Le lieu doit être sécurisé et se trouver, bien sûr, sur le territoire de l’Ukraine. Pour qu’une telle rencontre puisse être organisée, il faudra une pause dans les combats. Je répète que cela dépend avant tout des autorités de Kiev et du président ukrainien.

LM /

Le ministre des affaires étrangères Serguei Lavrov au micro de Muriel Pomponne

FB /

En Afrique, 15 ans après les faits, l'affaire des disparus du Beach, au Congo Brazzaville, est toujours sur la scène judiciaire française.

LM /

Rappelons qu'en mai 1999, des milliers de congolais qui avaient fui la guerre civile sont arrivés au port fluvial de Brazzaville.

FB /

Mais 353 d'entre eux ont disparu. Leurs familles accusent le régime du président Sassou Nguesso, de les avoir assassinés.

LM /

Le général Norbert Dabira, à l'époque inspecteur général des armées, est soupçonné d'avoir joué un rôle dans ce massacre.

FB /

En 2005, tout comme des dizaines d'accusés, il avait été acquitté. Pour autant, il a été mis en examen l'an dernier en France.

LM /

L'officier a déposé un recours contre cette procédure. Et ce matin les avocats des deux parties ont plaidé devant la chambre d'instruction de la cour d'appel de Paris.

FB /

Les explications de Sébastien Nemeth

Pour Maître Patrick Baudouin, l'avocat des parties civiles, le procès de Brazzaville était une mascarade, une parodie de justice. Organisée juste pour innocenter des accusés et court-circuiter la procédure lancée dès cette époque en France.

L'avocate de l'officier, maître Caty Richard, répond que la justice congolaise est indépendante...Qu'on ne peut pas juger le général deux fois pour les mêmes faits. Et enfin qu'on cherche à instrumentaliser la justice française pour faire de la politique, et s'attaquer surtout au président Sassou Nguesso.

Le parquet, lui, s'est opposé au recours du général Dabira, et a demandé que la procédure continue.

Les juges prendront finalement leur décision le 9 octobre. Ils décideront si l'instruction doit se poursuivre. Mais la perspective d'un procès est encore lointaine. Il reste des recours.

Marcel Touanga, président du collectif des disparus et père d'une victime, était là. Il explique que peu importe le temps, l'important c'est de savoir comment, pourquoi son fils de 28 ans a été tué, et où se trouve le corps, pour enfin pouvoir faire son deuil.

Sébastien Nemeth

FB /

Football, la France attend avec impatience et un peu d'anxiété, le quart de finale que doit jouer au Mondial brésilien son équipe nationale contre l'Allemagne. Laura, vous êtes inquiète vous aussi.

LM /

Je pense que l'Allemagne est favorite dans ce match, mais on vient d'apprendre par l'entraineur que 7 joueurs seraient grippés

FB /

Oui on n’y croit pas trop.

On connait aussi l'affiche de la finale dame à Wimbledon

LM /

Elle opposera la canadienne Eugénie Bouchard à la Tchèque Petra Kvitova.

FB /

Voilà pour notre journal ce soir

JINGLE JFF

FB /

A retrouver, texte et audio sur notre site internet

RFI.fr

LM /

Bonsoir