戳我下载音频>>

RFI, à Paris, il est 22 heures.

Et Sylvie Berruet pour le journal en français facile. Bonsoir Sylvie

Sylvie Berruet:

Bonsoir

François Bernard

Dans l'actualité de ce mercredi 30 juillet

FB /

23e jour de l'opération militaire israélienne dans la bande de Gaza où une école de l'ONU a été visée par un bombardement qui suscite la condamnation de la communauté internationale

SB /

Pour faire face à la crise humanitaire à Gaza, la France a annoncé le déblocage d'une enveloppe de 11 millions d'euros...

FB /

Le deuxième procès des deux plus hauts responsables khmers rouges encore vivants, s'est ouvert devant le tribunal de Phnom Penh parrainé par l'ONU.

SB /

François Hollande a confirmé la candidature controversée de l'ancien ministre des Finances Pierre Moscovici à un poste de commissaire européen.

FB /

23e jour de l'opération militaire israélienne à Gaza.

L'attaque par des blindés israéliens d'une école gérée par l'Onu dans le nord de la bande de Gaza a provoqué la réprobation des instances internationales. Une attaque inacceptable a dit Ban ki moon, le secrétaire général de l'ONU...

SB /

Adnan Abu Hasna, membre de l'agence de l'ONU pour l'aide aux réfugiés palestiniens déplore que l'armée israélienne s'en prenne à des lieux censés être des abris.

Ils ont attaqué une école des Nations Unies, dans le camp de réfugiés de Jabaliya, dans le nord de la bande de Gaza. Tous des civils : des femmes, des enfants, et des personnes âgées.

D’après l’enquête que nous avons lancée, et d’après nos premières estimations, oui, ils ont bien ciblé cette école, alors que nous leur avions dit, nous les avions informés sur cette école et sur la situation… Nous les avions prévenus 17 fois.

Maintenant, dans nos écoles et nos bâtiments nous accueillons près de 200 000 réfugiés. Ils ont peur de rester dans nos abris. C’est la sixième fois que l’armée israélienne attaque nos bâtiments cette semaine.

FB

Propos recueilli par Aude Villiers-Moriamé

Une porte-parole de l'armée israélienne a déclaré que des combattants palestiniens avaient tiré au mortier à partir des environs de cette école et que l'armée israélienne n'avait fait que riposter.

SB /

C'est un épisode parmi d'autre de la guerre qui se poursuit

Au moins 100 Palestiniens ont été tués ce mercredi dans l'offensive israélienne à Gaza, portant le bilan de 23 jours de conflit à 1.330 morts et plus de 7.300 blessés, selon les secours locaux.

FB /

Israël compte 56 morts et le cabinet de sécurité du pays a décidé de poursuivre et d'intensifier les frappes...

SB /

En Syrie

L'organisation de défense de droits de l'Homme a critiqué l'inaction du

Conseil de sécurité de l'ONU, face à ces bombardements aériens qui ont fait dit elle 1.655 morts dans la province d'Alep depuis février.

FB /

En Libye

Les opérations se poursuivent pour tenter de maîtriser l'incendie qui ravage un immense dépôt d'hydrocarbures près de la capitale libyenne.

FB /
Pour faire face à la crise humanitaire à Gaza, la France a annoncé la semaine dernière le déblocage d'une enveloppe de 11 millions d'euros...

SB /

8 millions seront versé à l'autorité palestinienne, 3 millions aux ONG. Autre mesure annoncée par François Hollande, un appel à la contribution des collectivités territoriales. Anna Lecerf :

C'est le président français qui l'a annoncé en personne, en plus des 11 millions d'euros débloqués par l'état, un appel au don est lancé auprès des collectivités territoriales.

Un compte dédié à la crise à Gaza, géré via une structure relativement nouvelle "le FACECO" ou fond d'action extérieure des collectivités locales. Crée l'année dernière, c'est un fond d'urgence permanent qui permet donc au 5000 collectivités françaises de verser rapidement de l'argent en cas de crise dans tel ou tel pays. Géré par le Centre de crise du ministère des affaires étrangères il permet notamment la traçabilité des dons versés. Et puis de gérer l'attribution des budgets aux ONG sur place.

En novembre dernier par exemple le FACECO avait déjà été utilisé pour regrouper les dons des collectivités en faveur des victimes du Typhon aux Philippines...

Du côté des organisations humanitaires, on salue cette décision mais même si on estime que les sommes récoltées par ce biais seront assez limitées. Une réunion est prévue ce jeudi au Quai d'Orsay entre tous les acteurs pour faire le point sur les sommes déjà collectées.

22. 05 à Paris, vous écoutez sur RFI ... Le JFF

FB /

Le ministère russe des Affaires étrangères a accusé l'UE de mener "une politique dictée par Washington" et affirmé que les sanctions, qui touchent le secteur énergétique, allaient provoquer une hausse des prix sur le marché de l'énergie en Europe.

SB /

Les combats se sont intensifiés entre les forces régulières ukrainiennes et les rebelles pro-russes dans l'est de l'Ukraine, à proximité du secteur où s'est écrasé le Boeing de la Malaysia Airlines le 17 juillet.

FB /

Le gouvernement de Kiev a accusé les séparatistes d'avoir miné les environs du site... site auquel les experts néerlandais dépêchés en Ukraine pour récupérer des corps de victimes de la catastrophe n'ont toujours pas pu accéder.

FB /
Au Cambodge, le tribunal khmer rouge poursuit son travail avec un troisième procès, dont l’audience initiale s'est déroulée ce mercredi.

SB /

Les accusés sont toujours deux anciens dirigeants encore en vie, à savoir Nuon Chea et Khieu Samphan.

FB /

L’ancien idéologue du régime de Pol Pot et son ancien chef de l’Etat devront cette fois-ci répondre aussi de génocide.

SB /

C'est la première fois que ce chef d’inculpation est examiné devant la juridiction parrainée par les Nations unies.

FB /

Mais le génocide ne s’appliquera qu’à l’extermination des minorités Cham, musulmane, et vietnamienne nous dit Stéphanie Gee à Pnom Penh

Dans la salle d’audience, ils sont nombreux à avoir effectué plus de cinq heures de bus pour découvrir le tribunal, comme ce vieil homme, originaire de la province de Pursat.

« J’étais curieux de venir voir l’endroit où on juge les Khmers rouges. C’est important pour moi car j’ai perdu beaucoup de proches sous ce régime et je veux obtenir justice. »

Il dit avoir appris que le génocide figure parmi les chefs d’inculpation, affirmant, sûr de lui, savoir de quoi il retourne.

« Je connais ce mot. Cela veut dire, ici, que les Khmers rouges ont voulu tuer tous les Khmers ! »

Même certitude chez cette paysanne, qui se montre déconcertée quand on l’éclaircit sur le sujet.

« Ah bon ? Cela ne concerne que le génocide des Vietnamiens et des Chams ?! Ce n’est pas juste. J’ai vécu cette période, je sais ce qu’il s’est passé. Je n’ai vu que des Khmers être tués : on les attachait, on les frappait ! J’étais assez grande alors pour pouvoir m’en souvenir... »

Au-delà de cette incompréhension sur la question du génocide, ce nouveau procès se distingue du précédent par une meilleure représentativité des crimes commis par les Khmers rouges. Parmi les charges retenues, les crimes contre l‘humanité, incluant notamment les mariages forcés, les viols, ou encore la persécution des bonzes. Sur les quatre anciens hiérarques arrêtés, il n’en reste aujourd’hui plus que deux jugés, ce qui fait craindre que ces derniers, des octogénaires à la santé fragile, ne meurent avant qu’un verdict ne soit prononcé.

FB /

A Bruxelles, le président de la commission européenne est en train de former sa nouvelle équipe.

SB /

Dans une lettre à Jean Claude Juncker, le président de la commission, François Hollande a confirmé la candidature de Pierre Moscovici, l'ancien ministre des finances à un poste de commissaire européen.

FB /

Il propose de lui donner le portefeuille des affaires économiques nous explique Clémence Denavit.

Dans sa lettre, François Hollande vante les qualités de son ancien et très loyal ministre des finances, Pierre Moscovici qui avait accepté de quitter son poste après la déculottée des socialistes aux municipales. Les affaires économiques à Bruxelles ? Le parfait lot de consolation mais ce ne devrait pas être possible. Charles Wyplosz est professeur d'économie à l’institut des hautes études internationales de Genève

Son 1

Le poste en question serait un portefeuille "investissement et développement".

Son 2

Les nouveaux commissaires devraient être nommés fin août.

FB /

C'est la fin de ce journal

JINGLE JFF

FB /

Et on n’a même pas le temps de vous donner la bonne nouvelle quotidienne...

SB /

On va dire que la bonne nouvelle, c'est qu'on revient demain...

FB /

C'est vrai, alors à demain.

En en attendant vous retrouvez ce journal sur notre site rfi.fr sous l'onglet langue française... Bonsoir.

SB /

Bonsoir à tous...

声明:沪江网高度重视知识产权保护,发现本网站发布的信息包含有侵犯其著作权的链接内容时,请联系我们,我们将做相应处理。