450)this.width=450">

戳我下载音频

Edition du 04/03/2015 21:00
Vous écoutez RFI il est 22h à Paris, 21h en TU
Romain Auzouy: Bonsoir à tous, bienvenue dans votre journal en français facile. Bonsoir Sylvie Berruet.
Sylvie Berruet : Bonsoir Romain, bonsoir à tous
RA : Une déclaration à la une de l'actualité ce soir, celle du Président tchadien. Idriss Déby affirme savoir où se trouve le chef de Boko Haram. Si celui-ci ne se rend pas, le Président du Tchad promet d'anéantir le groupe islamiste.
SB : En Ukraine, le bilan pourrait dépasser les 30 morts. Une explosion a eu lieu dans une mine située dans l'est du pays. Il s'agit d'une explosion, qui n'a rien à voir avec le conflit ukrainien.
RA : Dans quelques heures l'ouverture en Chine de la session du Parlement. Celui-ci ne se réunit qu'une fois par an. Dans ce journal nous évoquerons les dossiers qui sont au programme.
SB : Et puis François Hollande était en déplacement en Gironde aujourd'hui, dans le Sud-Ouest de la France. Le chef de l'Etat est allé féliciter les employés de l'usine Dassault, le groupe qui construit les avions de combat Rafale. Il y a 15 jours, 24 avions de ce type avaient été vendus à l'Egypte.
 
SB : Une visite au nom de la lutte contre Boko Haram aujourd'hui au Tchad pour le Président du Niger
RA : Mahamadou Issoufou était dans la capitale N'Djamena aux côtés de son homologue tchadien Idriss Déby. Ce dernier a fait sensation quand il a affirmé savoir où se trouve le chef de Boko Haram Abubakar Shekau. Idriss Déby lui ordonne de se rendre, sinon il promet de l'éliminer et d'anéantir le groupe islamiste. Ecoutez le Président tchadien.
BOB DEBY
Le Président tchadien Idriss Déby au micro de Madjiasra Nako.
SB : En Syrie, un attentat a fait au moins 34 morts à Alep
RA : L'attaque a été menée par la rébellion syrienne. La cible était le siège des services de renseignement de l'armée de l'air. Parmi les 34 personnes qui ont été tuées figurent 14 rebelles. En effet, ceux-ci ont du faire face à une vive résistance des forces gouvernementales. Cette attaque intervient trois jours après le rejet par l'opposition syrienne d'un plan du médiateur de l'ONU pour un gel des combats à Alep.
SB : En Ukraine, la journée a été marquée par un accident dans une mine de Donetsk
RA : Il y a au moins 17 morts, mais 16 personnes sont toujours recherchées par les secouristes. C'est un coup de grisou qui est à l'origine du drame, autrement dit une explosion de gaz. Et ce n'est pas la première fois que ce type d'accident se produit dans cette mine. Beatrice Leveillé.
Une minute de silence a été observée au parlement ukrainien en solidarité avec les mineurs du Donbass. La mine est située à proximité de l'aéroport de Donetsk qui a été le théâtre d'intenses combats jusqu’à sa reprise par les rebelles en janvier dernier, mais l’explosion n'a aucun lien avec le conflit, il s’agit d’un coup de grisou. D’après les autorités séparatistes qui contrôlent la région, il y avait 230 personnes sous terre à ce moment là et 197 personnes ont pu été évacuées. Il reste peu d’espoir de retrouver ceux qui sont restés au fond de la mine. Ce n'est pas la première fois que la mine de Zassiadko est le théâtre d'accidents mortels. 50 morts en 99, 55 autres dans un coup de grisou en 2001, et en 2007 une série d’explosions avaient tué 106 gueules noires. Des violations aux règles de sécurité sont constamment dénoncées par des mineurs du Donbass à Zassiadko. Cette mine est contrôlée par un ancien allié du président prorusse Viktor Ianoukovitch.
Et puis concernant le conflit ukrainien, cette nouvelle preuve de la présence de troupes russes dans l’est du pays. Ce mercredi les Etats-Unis ont affirmé qu'il y avait dans l'est de l'Ukraine «des milliers et des milliers» de soldats russes avec leurs équipements militaires.
SB : Direction à présent Pékin à quelques heures de l'ouverture de la session annuelle du Parlement chinois
RA : Session annuelle, cela veut dire que le Parlement chinois se réunit une seule fois par an. Cette session commencera par un discours du Premier ministre Li Ketziang. Ensuite les 3000 députés de l'Assemblée nationale populaire commenceront leurs travaux qui dureront une semaine. Et Heike Schmidt, quatre grands thèmes sont au programme.
D’abord : le budget militaire. Le Premier ministre Li Keqiang devrait annoncer une hausse d’environ 10% pour 2015. C’est moins que les 12,2% de l’année dernière, mais Pékin semble décidé à moderniser son armée, pour mieux montrer ses muscles dans les querelles territoriales qui opposent la Chine à ses voisins, comme le Japon ou le Vietnam. Aucune cure d’austérité n’attend donc la plus grande armée du monde, dans un contexte économique pourtant moins rose que ces deux dernières décennies. Comment relancer la croissance? Ce sera le deuxième grand chantier. Le Premier ministre proposera un «nouveau modèle économique» axé sur la consommation intérieure et un développement plus durable. Car la pollution –et c’est le troisième sujet– inquiète les Chinois. L’Assemblée pourrait donc adopter de nouvelles lois pour la protection de l’environnement. Enfin, la lutte anti-corruption sera au rendez-vous. 39 députés ont été expulsés du Parlement cette année, et les autorités promettent de redoubler les efforts pour assainir le parti communiste. Heike Schmidt, Pékin, RFI.
SB : En France, François Hollande a salué la vente du Rafale à l'Egypte
RA : Le Président français était aujourd'hui en déplacement en Gironde, dans le Sud-Ouest de la France. Il s'est rendu dans une usine Dassault, le groupe qui construit l'avion de combat Rafale. Rappelons qu'il y a 15 jours, 24 Rafale avaient été vendus au Caire. Pour François Hollande c'est un «succès remarquable» pour la filière aéronautique française. Le reportage d'Olivier Fourt.
BOB ENVOYE SPECIAL
SB : Et puis toujours dans l'actualité française, les deux groupes Areva et EDF pourraient se rapprocher
RA : C'est une demande de François Hollande. Le Président français souhaite que les deux groupes nucléaires réfléchissent à un rapprochement. Voilà qui fait craindre des suppressions d'emplois car Areva est en grande difficulté financière. Ce mercredi le groupe a en effet dévoilé un plan d'un milliard d'économies. Le but, c’est de compenser les 5 milliards d’euros de pertes évaluées.
SB : Et puis en football, se déroule actuellement le deuxième quart de finale de la Coupe de France
RA : Et c'est l'affiche la plus alléchante. Le Paris Saint-Germain, à domicile, face à Monaco. C’est la 48e minute, le début de la seconde période et le Paris Saint-Germain mène 1-0. Le voilà donc bien parti pour se qualifier pour les 1/2 finales de la Coupe de France. Hier Saint Etienne a validé le premier billet pour ces 1/2 en battant Boulogne, club de National.
Romain Auzouy: Bonsoir à tous, bienvenue dans votre journal en français facile. Bonsoir Sylvie Berruet.
Sylvie Berruet : Bonsoir Romain, bonsoir à tous
RA : Une déclaration à la une de l'actualité ce soir, celle du Président tchadien. Idriss Déby affirme savoir où se trouve le chef de Boko Haram. Si celui-ci ne se rend pas, le Président du Tchad promet d'anéantir le groupe islamiste.
SB : En Ukraine, le bilan pourrait dépasser les 30 morts. Une explosion a eu lieu dans une mine située dans l'est du pays. Il s'agit d'une explosion, qui n'a rien à voir avec le conflit ukrainien.
RA : Dans quelques heures l'ouverture en Chine de la session du Parlement. Celui-ci ne se réunit qu'une fois par an. Dans ce journal nous évoquerons les dossiers qui sont au programme.
SB : Et puis François Hollande était en déplacement en Gironde aujourd'hui, dans le Sud-Ouest de la France. Le chef de l'Etat est allé féliciter les employés de l'usine Dassault, le groupe qui construit les avions de combat Rafale. Il y a 15 jours, 24 avions de ce type avaient été vendus à l'Egypte.
 
SB : Une visite au nom de la lutte contre Boko Haram aujourd'hui au Tchad pour le Président du Niger
RA : Mahamadou Issoufou était dans la capitale N'Djamena aux côtés de son homologue tchadien Idriss Déby. Ce dernier a fait sensation quand il a affirmé savoir où se trouve le chef de Boko Haram Abubakar Shekau. Idriss Déby lui ordonne de se rendre, sinon il promet de l'éliminer et d'anéantir le groupe islamiste. Ecoutez le Président tchadien.
BOB DEBY
Le Président tchadien Idriss Déby au micro de Madjiasra Nako.
SB : En Syrie, un attentat a fait au moins 34 morts à Alep
RA : L'attaque a été menée par la rébellion syrienne. La cible était le siège des services de renseignement de l'armée de l'air. Parmi les 34 personnes qui ont été tuées figurent 14 rebelles. En effet, ceux-ci ont du faire face à une vive résistance des forces gouvernementales. Cette attaque intervient trois jours après le rejet par l'opposition syrienne d'un plan du médiateur de l'ONU pour un gel des combats à Alep.
SB : En Ukraine, la journée a été marquée par un accident dans une mine de Donetsk
RA : Il y a au moins 17 morts, mais 16 personnes sont toujours recherchées par les secouristes. C'est un coup de grisou qui est à l'origine du drame, autrement dit une explosion de gaz. Et ce n'est pas la première fois que ce type d'accident se produit dans cette mine. Beatrice Leveillé.
Une minute de silence a été observée au parlement ukrainien en solidarité avec les mineurs du Donbass. La mine est située à proximité de l'aéroport de Donetsk qui a été le théâtre d'intenses combats jusqu’à sa reprise par les rebelles en janvier dernier, mais l’explosion n'a aucun lien avec le conflit, il s’agit d’un coup de grisou. D’après les autorités séparatistes qui contrôlent la région, il y avait 230 personnes sous terre à ce moment là et 197 personnes ont pu été évacuées. Il reste peu d’espoir de retrouver ceux qui sont restés au fond de la mine. Ce n'est pas la première fois que la mine de Zassiadko est le théâtre d'accidents mortels. 50 morts en 99, 55 autres dans un coup de grisou en 2001, et en 2007 une série d’explosions avaient tué 106 gueules noires. Des violations aux règles de sécurité sont constamment dénoncées par des mineurs du Donbass à Zassiadko. Cette mine est contrôlée par un ancien allié du président prorusse Viktor Ianoukovitch.
Et puis concernant le conflit ukrainien, cette nouvelle preuve de la présence de troupes russes dans l’est du pays. Ce mercredi les Etats-Unis ont affirmé qu'il y avait dans l'est de l'Ukraine «des milliers et des milliers» de soldats russes avec leurs équipements militaires.
SB : Direction à présent Pékin à quelques heures de l'ouverture de la session annuelle du Parlement chinois
RA : Session annuelle, cela veut dire que le Parlement chinois se réunit une seule fois par an. Cette session commencera par un discours du Premier ministre Li Ketziang. Ensuite les 3000 députés de l'Assemblée nationale populaire commenceront leurs travaux qui dureront une semaine. Et Heike Schmidt, quatre grands thèmes sont au programme.
D’abord : le budget militaire. Le Premier ministre Li Keqiang devrait annoncer une hausse d’environ 10% pour 2015. C’est moins que les 12,2% de l’année dernière, mais Pékin semble décidé à moderniser son armée, pour mieux montrer ses muscles dans les querelles territoriales qui opposent la Chine à ses voisins, comme le Japon ou le Vietnam. Aucune cure d’austérité n’attend donc la plus grande armée du monde, dans un contexte économique pourtant moins rose que ces deux dernières décennies. Comment relancer la croissance? Ce sera le deuxième grand chantier. Le Premier ministre proposera un «nouveau modèle économique» axé sur la consommation intérieure et un développement plus durable. Car la pollution –et c’est le troisième sujet– inquiète les Chinois. L’Assemblée pourrait donc adopter de nouvelles lois pour la protection de l’environnement. Enfin, la lutte anti-corruption sera au rendez-vous. 39 députés ont été expulsés du Parlement cette année, et les autorités promettent de redoubler les efforts pour assainir le parti communiste. Heike Schmidt, Pékin, RFI.
SB : En France, François Hollande a salué la vente du Rafale à l'Egypte
RA : Le Président français était aujourd'hui en déplacement en Gironde, dans le Sud-Ouest de la France. Il s'est rendu dans une usine Dassault, le groupe qui construit l'avion de combat Rafale. Rappelons qu'il y a 15 jours, 24 Rafale avaient été vendus au Caire. Pour François Hollande c'est un «succès remarquable» pour la filière aéronautique française. Le reportage d'Olivier Fourt.
BOB ENVOYE SPECIAL
SB : Et puis toujours dans l'actualité française, les deux groupes Areva et EDF pourraient se rapprocher
RA : C'est une demande de François Hollande. Le Président français souhaite que les deux groupes nucléaires réfléchissent à un rapprochement. Voilà qui fait craindre des suppressions d'emplois car Areva est en grande difficulté financière. Ce mercredi le groupe a en effet dévoilé un plan d'un milliard d'économies. Le but, c’est de compenser les 5 milliards d’euros de pertes évaluées.
SB : Et puis en football, se déroule actuellement le deuxième quart de finale de la Coupe de France
RA : Et c'est l'affiche la plus alléchante. Le Paris Saint-Germain, à domicile, face à Monaco. C’est la 48e minute, le début de la seconde période et le Paris Saint-Germain mène 1-0. Le voilà donc bien parti pour se qualifier pour les 1/2 finales de la Coupe de France. Hier Saint Etienne a validé le premier billet pour ces 1/2 en battant Boulogne, club de National.