戳我下载音频

今日新闻摘要:在比利时首都布鲁塞尔,比利时和法国警方在搜捕巴黎恐怖袭击嫌疑犯时遭遇枪击,一名嫌犯遭击毙,另有两名嫌犯在逃;在法国,警方拘捕4名涉嫌策划对巴黎发动袭击的疑犯;叙利亚问题日内瓦和谈仍在继续;巴西前总统卢拉被指为石油腐败案受益者。

Journal en français facile du 16/03/2016 - 20h00-20h10 TU
Sonia Ghezali:
Merci d'être avec nous sur RFI. Il est 21h à Paris, 20h en TU, l'heure de votre journal en français facile.
SG:
Avec nous ce soir pour cette édition, Zéphirin Kouadio. Bonsoir Zéphirin.
Zéphirin Kouadio
Bonsoir Sonia.
SG:
A la une de ce mercredi 16 mars 2016, la traque en Belgique de deux complices présumés de l'homme abattu hier à Forest en Belgique au cours d'une perquisition. Laxmi Lota était à la conférence de presse donnée par le parquet fédéral belge aujourd’hui.
ZK:
A Paris, 4 personnes sont en garde-à-vue. L'une d'elle est soupçonnée d'avoir projeté des actions violentes en France.
SG:
Dans ce journal nous ferons également le point sur les négociations de paix inter-syriennes à Genève. 3eme jour de pourparlers aujourd'hui.
ZK:
La justice brésilienne le soupçonne de corruption dans le scandale Petrobras. Lula, l'ancien président fait son entrée au gouvernement.
ZK:
Quelques soldats ainsi que 8 à 10 avions russes ont quitté la Syrie. Le constat est fait sur le terrain par un colonel américain.
SG:
Steve Warren est un porte-parole de la coalition qui combat l'organisation Etat islamique en Syrie. Il précise que, pour l'instant, la force de combat des russes n'a pas diminué. On rappelle que lundi, Moscou a annoncé le retrait de ses troupes qui combattent aux côtés du régime syrien. Quel impact a cette annonce sur les négociations de paix inter-syrienne qui sont en cours à Genève? Au troisième jour de la table ronde, la délégation du régime ne se montre pas déstabilisée.
A Genève, les précisions de notre envoyé spécial, Daniel Vallot.
L’opposition syrienne espère une inflexion de la position adoptée par le régime de Damas, à la suite du retrait russe… mais pour l’heure, la délégation envoyée à Genève par Bachar Al Assad semble très loin de vouloir faire la moindre concession… le retrait de la Russie n’est pas une surprise a d’ailleurs déclaré Bachar Al Jaffari, le négociateur en chef du régime syrien. Bien loin de faire un geste en direction de l’opposition, Bachar Al Jaffari s’est employé à remettre en cause la légitimité du Haut Comité pour les Négociations. « Personne ne peut monopoliser le droit de représenter l’opposition » a martelé l’émissaire de Bachar Al Assas, une façon explicite de soutenir le groupe dit de Moscou, un groupe tolérée par Damas car il ne demande pas le départ de Bachar AL Assad. Ces opposants modérés soutenus à la fois par Moscou et par Damas sont eux aussi présents à Genève, et ils aimeraient s’inviter à la table des négociations…or, pour la première fois depuis le début des négociations, la porte leur a été entre-ouverte par Staffan de Mistura, qui a accepté de les rencontrer ce mercredi soir, au Palais des Nations. Genève Daniel Vallot RFI
SG:
La guerre contre le groupe armé Etat islamique en Irak. Les forces irakiennes ont lancé une offensive contre les terroristes dans la région de Hit à l'ouest de Bagdad. Près de 35 000 personnes ont dû fuir leur maison.
ZK:
En Turquie, les autorités se sont lancées dans une véritable chasse aux sorcières contre les personnes qui soutiennent le mouvement pro-kurde.
SG:
Des universitaires et des avocats ont été arrêtés ces dernières 24h. Le président Recep Tayyip Erdogan a demandé au Parlement de lever rapidement l'immunité parlementaire de députés du Parti démocratique des peuples.
Les précisions de Piotr Moszhynski
Piotr Moszhynski
Les cinq députés du HDP qui risquent de perdre leur immunité avaient réclamé une forme «d’autonomie» pour les 15 millions de Kurdes de Turquie. D’autres personnages du milieu pro-kurde considérés comme «complices du terrorisme», huit avocats interpellés mercredi à l’aube à Istanbul. Ils sont à l’origine d’une plainte devant la Cour constitutionnelle dénonçant les violences exercées par l’armée lors de ses opérations contre le PKK, le Parti des travailleurs du Kurdistan. Mardi, trois universitaires ont été incarcérés jusqu’à leur procès. Ils avaient signé une «pétition pour la paix», accusant les forces de sécurité de «massacres» contre les civils dans le sud-est du pays. Devant le Parlement, le président Erdogan a pourfendu sans distinction tous les militants de la cause kurde. Ses déclarations au vitriol interviennent à la veille d’un nouveau sommet à Bruxelles, où l’Union européenne est censée parapher un nouvel accord avec Ankara pour tenter d’enrayer le flux des migrants qui se pressent en Europe.
SG:
C'est justement à la veille de ce sommet européen sur la crise migratoire que la chancelière allemande a insisté sur le fait que la signature ne se ferait pas à n'importe quel prix. "Nous devons mettre en avant nos convictions sur la protection de la liberté de la presse ou le traitement des Kurdes" a dit Angela Merkel.
ZK:
Les primaires aux Etats-Unis. Chez les républicains, Donald Trump domine toujours largement.
SG:
Ses victoires dans les états de la Caroline du Nord, de l'Illinois et de la Floride confirment encore son avance. Le milliardaire a maintenant 646 délégués. Il en faut plus de 1237 pour s'assurer l'investiture républicaine, c'est-à-dire, devenir le candidat conservateur à la présidentielle américaine. Trump est sur la bonne voie car il est loin devant ses rivaux. Ted Cruz a 397 délégués, John Kasich 142. Quant à Marco Rubio, il a jeté l'éponge après sa défaite en Floride où il est sénateur.
C'est dans cet état des Etats-Unis, dans la ville de Miami, que notre envoyée spéciale Anne-Marie Cappomaccio est allée rencontrer les électeurs républicains.
« Alors que Dieu n'a pas voulu que je sois président en 2016, et que je suspends ma campagne. Je demande au peuple américain de ne pas céder à la frustration.». Les supporters de Marco Rubio y ont cru jusqu'au dernier moment. mais le jeune sénateur n'a pas réussi à combler son retard, il a perdu dans son fief de Floride et interrompt sa campagne. Ses électeurs sont à l'image des divers courants qui traversent le parti républicain. ils hésitent entre un soutien au favori, Donald Trump. une abstention si le milliardaire est investi ou la transhumance vers le parti démocrate.
« Si Donald Trump obtient l'investiture, il est pour moi un meilleur choix que Bernie Sanders ou Hillary Clinton » « Je ne suis pas sûre d'aller voter pour la présidentielle... et ce sera la première fois de ma vie que je m'abstiens. » « Je vais voter pour Hillary... je ne crois pas en Trump, je n'aime pas sa manière d'insulter les gens. Il n'aura pas ma voix. ». Donald Trump le populiste est certes à l'origine d'une crise au sein du parti républicain, mais ses succès de primaires en primaires, et les millions d'électeurs qui le soutiennent, le rendent chaque jour plus incontournable. La direction du parti observe un silence prudent, certains espèrent une convention contestée en juillet... cela signifierait entretenir un climat détestable qui pourrait profiter au camp démocrate.
Anne-Marie Cappomaccio
ZK:
Il est 17H07 minutes à Rio de Janeiro
SG:
Le gouvernement a un nouveau ministre d'Etat: Luiz Inacio Lula Da Silva. L'ancien président va occuper un poste qui porte le nom de "chef de la Maison civile". C'est le plus important dans le gouvernement. Il équivaut à celui de Premier ministre. Lula obtient ainsi l'immunité diplomatique alors que la justice le soupçonne d'être impliqué dans le scandale Petrobras. Cette affaire de corruption au sein du géant pétrolier brésilien éclabousse aussi, on le rappelle, la présidente Dilma Roussef.
ZK:
La police belge recherche toujours activement 2 suspects.
SG:
Ils se trouvaient dans l'appartement au moment de la perquisition qui a tourné à la fusillade hier soir dans la commune bruxelloise de Forest. L'opération était menée par une équipe de policiers français et belges dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris. On connaît depuis ces dernières heures l'identité de l'homme qui a été abattu par les forces de l'ordre au cours de l'opération. Elle a été révélée par le parquet fédéral belge ce matin
À Bruxelles de Laxmi Lota.
Le suspect qui a été abattu hier par un sniper des forces spéciales a Forestest homme de 35 ans, Mohammed Belkaïd, de nationalité algérienne...Il était en séjour illégal sur le territoire belge...L'homme n'était pas connu des services judiciaires pour des faits de terrorisme...mais pour un vol simple qui remonte à 2014. Deux autres personnes ont réussi à prendre la fuite.et sont toujours recherchées. Leur identité reste inconnue pour l'instant. Dans l'appartement ou a eu lieu l'échange de tirs hier après-midi et ou 3 policiers ont été légèrement blesses, des munitions ont été retrouvées en quantité, 11 chargeurs de kalachnikovs, ainsi qu' 1 drapeau l'organisation Etat islamique, et 1 livre sur le salafisme. Pas d'explosifs en revanche. Lors d'une autre perquisition menée hier soir à Forest, une autre kalachnikov a été découverte ainsi que des chargeurs dans un autre appartement. On apprend également qu'un homme a été conduit à l'hôpital à Bruxelles avec une jambe cassée hier vers 20h et que la personne qui l’a déposé a pris la fuite. Le blessé est actuellement interrogé, mais on ne sait pas s'il a un lien avec les faits qui se sont déroulés hier à Forest. Laxmi Lota, Bruxelles, RFI.
SG:
C'est la fin de votre journal en français facile.
A la réalisation, Jean-Philippe Thury. Merci Jean-Phi et merci à vous Zéphirin Kouadio.
ZK:
Bonne soirée Sonia.
SG:
Très belle soirée à tous. Restez avec nous sur RFI, dans quelques secondes, votre rendez-vous avec Alain Pilot dans la Bande passante qui reçoit ce soir le batteur français Manu Katché.

声明:音视频均来自互联网链接,仅供学习使用。本网站自身不存储、控制、修改被链接的内容。"沪江网"高度重视知识产权保护。当如发现本网站发布的信息包含有侵犯其著作权的链接内容时,请联系我们,我们将依法采取措施移除相关内容或屏蔽相关链接。