众所周知,广东聚集了许多来中国淘金的黑人。他们作为这个城市的一部分,与遥远的东方交流、碰撞、融合,当地人将黑人聚集的地方称为“巧克力城”。当富有异域特色的“巧克力城”遇上东方的繁华都市,会擦出怎样的火花呢?黑人为什么会跨越亚非两洲不远万里来到中国呢?在历经了一场淘金梦后,“巧克力城”的居民又会何去何从呢?

«Chocolate City». C'est le surnom que les taxis chinois donnent au quartier de Little Africa, à Canton. La mégalopole du sud-est de la Chine abriterait la plus grande communauté d'expatriés africains au monde. Selon le professeur Adams Bodomo, environ 100 000 migrants d'Afrique subsaharienne ont décidé de s'y installer. Depuis une quinzaine d'années, la coopération économique entre Pékin et les pays d'Afrique subsaharienne a poussé beaucoup de Chinois à faire du business sur le continent africain. Dans le sens inverse, un flux migratoire existe aussi. Mais moins d'argent coule dans les poches des Africains qui atterrissent sur le sol du géant asiatique.
出租车司机将广州黑人聚集的“小非洲”称为“巧克力城”。中国东南的这座大城市有着世界最大的海外非洲人社区。据Adams Bodomo教授称,约有10万名来自撒哈拉以南的非洲移民决定定居在这里。十五年来,北京和撒哈拉以南非洲国家之间的经济合作促使许多中国人到非洲大陆做生意。另一方面,一场与此流动相反的人口迁移也随之而来。不过,来华非洲人的口袋里却没有那么多钱。

Les grandes villes du monde ont des « Chinatown ». Canton, la mégalopole du sud de la Chine continentale, peut, elle, se targuer d'abriter non une, mais deux « Africatown ». Des quartiers entiers investis par des grossistes africains de passage, mais aussi des négociants, souvent nigérians, qui choisissent de s'y installer pour servir d'intermédiaires entre les usines chinoises et des acheteurs africains.
世界上各大城市都有“唐人街”。广州,这个中国南方的大都市,可以骄傲的说它不止有一个“非洲人街”,而是两个。聚集在这片地区的有来来往往的非洲批发商,也有中间商,常常是尼日利亚人,他们选择移民到这里,以便在中国的工厂和非洲买家之间充当掮客。

La plus dense de ces enclaves s'appelle Xiaobeilu (« la petite rue du Nord ») : on y trouve des immeubles aux façades en verre remplis de boutiques où commerçants chinois et africains exposent leurs produits — tissus, babioles, appareils électroménagers, perruques, bondieuseries — et négocient âprement les commandes qu'on leur passe. Les rues avoisinantes regorgent d'échoppes, de restauants chinois halal et d'agences de voyages.
这些外来商人聚集的地方被称为小北路,在那里可以看到本国或非洲商人在商店里陈列的各色商品: 织物、小饰品、家电、假发、宗教用品 - 还有卖家跟买主激烈讲价的场景。周边的街道也集聚着大量商铺、中式清真餐馆和旅行社。

Lamin Ceesay, un jeune Gambien de 25 ans, raconte au site Quartz comment il a décidé de s'installer en Chine il y a un an. À Tallinding Kujang, sa ville natale, les opportunités de travail étaient rares. Après qu'on lui ait vanté les mérites de la croissance chinoise, son oncle a largué son job de chauffeur de taxi et les deux se sont payé un billet et un passeur pour la Chine. «Tout ce que je savais, c'était que la Chine était un pays de classe mondiale et que l'économie était solide, raconte Lamin. Les immeubles étaient immenses, tout était coloré. Je me suis dit: "bon, ma vie va changer. Ça va aller mieux. La vie est belle ici".»
25岁的拉敏·希赛,这个一年前来到中国的冈比亚青年讲述为何他决定来到中国,是因为在他的家乡工作机会稀少。在听别人夸赞中国高速发展的奇迹后,他的叔父放弃了出租司机的工作,两人买了票并买通了蛇头,一同来到了中国。 他说:“我所知道的是,中国是一个世界级的大国,经济实力强大,到处是高楼,一切都光彩耀目。”于是他觉得:“我的生活将会改变,会越来越好。这里的生活会很好。”

En deux ans, la petite Gambie a vu des villages entiers se vider de leur population, pour rejoindre surtout l'Europe comme nous le racontions sur Slate Afrique, mais aussi la Chine. Les contrôles aux frontières y sont plus faciles à passer qu'en Occident, et Canton est devenu un pôle majeur pour les migrants, les traders ou les entrepreneurs. En Gambie, le taux de chômage des jeunes atteint 40% et les encourage vivement à rejoindre l'Orient.
在两年的时间里,冈比亚的村庄出现大量居民外迁的现象,主要迁往欧洲,也有的到中国。在边境管制方面,中国更容易接受这些外来者。因此,广州成了移民、生意人和包工头的主要聚集地。至于冈比亚,年轻人的失业率高达40%,高失业率大大促使了这些年轻人前往中国。

Aujourd'hui, pourtant, Canton a perdu une partie de sa population africaine presque aussi vite qu'elle avait grossi. En un an et demi, des milliers d'Africains, selon CNN, sont rentrés dans leur pays, comme Lamin Ceesay, dont la nouvelle vie ne s'est pas exactement passée comme il s'imaginait.
然而现在,广州已有大量非洲移民流失,速度与曾经的增长几乎一样快。据CNN报道,在一年半的时间里,数千非洲人,如拉敏·希赛一样回到了自己的国家,因为新生活并不像他们所想象的那样。

(有许多怀揣着美好愿景的非洲人来到中国,甚至是那些取得一定学位的人,他们来到中国本希望赚得一大笔钱,致富安家。可是,现实总不是那么尽如人意:随着中国制造走向世界,非洲商人的中间人的角色变得可有可无;高速发展的经济水平,提高了对劳动力的要求;更加完善的移民制度让一些“三非人员”难上加难;还有一些社会治安问题、卫生问题也引起当地居民的反感。)

Sur Uturn Asia, les Gambiens racontent leur vie misérable, dans des appartements miteux où ils doivent se relayer pour dormir, car il n'y a pas assez de lits. Beaucoup passent leurs journées cachés, de peur que la police les attrape car leurs visas ont expiré. Plusieurs racontent la lutte pour trouver assez d'eau et de nourriture dans une des villes les plus développées de Chine.
在Uturn Asia上,冈比亚人说自己住在破旧的公寓,生活悲惨,他们不得不轮流睡觉,因为没有足够的床位。他们中的大多数东躲西藏,以免警察捉住他们,因为他们的签证已经过期。许多人说在在中国最发达的城市里为找到足够的水和食物犯难。

Des initiatives collectives se créent, pour envoyer par exemple des vivres à des groupes de Gambiens, avec une contribution à hauteur de 5 yuans (environ 70 centimes d'euro) par jour. Mais il est encore difficile de dire si le projet sera assez persuasif pour contrer la «combinaison de désespoir et d'espoir» qui pousse les Africains à migrer.
 一些服务于冈比亚人基本生活的组织被建立起来,每人每天只需缴纳5元的费用。但是,至于这项“失望与希望并存”的措施能否真正改善现状,还是不得而知。

也许有些非洲朋友对美好致富梦的破灭感到遗憾,但是,我们不能罔顾中国日趋成熟的经济和越来越被推崇的品牌意识。“巧克力城”不知何去何从,不是哪一方面的责任,我们都应理性看待社会的发展,清楚认识到社会发展的需要。即使“巧克力城”将会离开中国,我们也会祝福他们,希望他们找到自己的乐园、实现美好的生活愿景。

文中法语分别节选自《世界报》和www.slateafrique.com。

本内容为沪江法语翻译原创,转载请注明出处。