Lorsque l’on fabrique depuis vingt et un ans un magazine qui existe depuis cent quatorze ans, qui est lu par une Américaine sur dix, qui tire à 1,2 million d’exemplaires chaque mois, il en faut, des nerfs, pour garder le cap. La critique Caroline Weber a défini ainsi le poids du mensuel : « Vogue est à notre époque ce qu’était l’idée de Dieu selon Voltaire : s’il n’existait pas, il faudrait l’inventer. » Le record absolu d’Anna W. ? Le numéro de septembre 2007 (ce mois de rentrée est le plus important pour les magazines de mode), et 840 pages au total. L’élaboration du monstre a donné lieu à un passionnant documentaire réalisé par R.J. Cutler, The September Issue. On y voit Anna Wintour faire l’une des choses qu’elle maîtrise le mieux : exercer son influence (revoir les images de la première à New York).

Mettre en relation jeunes créateurs et groupes de mode. Dans le passé, elle a notamment convaincu Bernard Arnault d’embaucher Marc Jacobs (Louis Vuitton) et John Galliano (Dior). Sa vision du métier est cynique et généreuse : aider la mode pour soutenir l’industrie, vendre du rêve pour vendre, tout de même, un magazine. Et ainsi consolider son pouvoir. Chaque année, le trophée Vogue, destiné à de jeunes créateurs, ainsi que le gala du Costume Institute au Metropolitan Museum de New York participent de la même idée : faire de la « fashion » l’inévitable creuset des talents du moment. Avec elle, en chef d’orchestre, à la baguette.

2. héritière d’une longue tradition

Carmel Snow au Harper’s Bazaar dans les années 40 et 50, Diana Vreeland à Vogue pendant les années 60, John Fairchild au Women’s Wear Daily des années 60 à 90, Anna Wintour aujourd’hui. Tous ont régné plus qu’écouté, ont été jalousés et détestés, respectés, aussi, pour leur dureté. Typiquement étasunienne, cette vague d’« éditeurs-terreurs » s’explique par le fait que les Américains, premiers consommateurs de mode sur terre et regardant, de loin, les créateurs européens proposer de nouvelles normes esthétiques, se sont – autant par défaut que par envie – attribué le rôle d’arbitres des élégances. Sauf que la force d’Anna Wintour est bien plus grande que jadis.

À un moment où jamais la mode, le luxe et les célébrités n’ont été autant vénérés, elle préside à la destinée d’un des magazines les plus volumineux, influents et populaires qui soient, qui appartient à Condé Nast, l’un des groupes de presse les plus importants au monde, groupe qui possède également les éditions internationales de Vogue et ses déclinaisons (Teen Vogue, Vogue Hommes…), la bible du milieu fashion, WWD, et le site internet le plus consulté de ce même milieu, Style.com, sans parler de Vanity Fair ou Glamour. Diriger ce journal revient à être Madonna et Barack Obama à la fois ; l’amusement, et le bouton nucléaire.

词汇:

élaboration  n.f. 制作,制订

embaucher v.t.  雇佣(工人)

héritière   n.f.【法律】(法定)继承人

régner  v.i. (君主等)统治,执政
 
esthétique  n.f 美学,审美观

déclinaison  n.f.[语言]性、数、格变化

想提高法语阅读能力吗?试试这本书吧>>